Pages

jeudi 23 juillet 2009
Benjamin Franklin, l'un des Pères fondateurs et tenant d'une des premières représentations américaine à Paris (1776).
Connu aussi pour...

Ceci pour dire que je suis aller aujourd'hui à l'ambassade des Etats-Unis à Paris et l'on m'a accordé un Visa d'un an pour étudier !
Je dois bien dire que je me faisais une toute autre idée de l'entretien que j'ai eu à subir ce matin. L'officier était très calme et pour le moins, sympathique : "Is it your first trip in the US ? - Yes Sir. - I hope you gonna enjoy it !". On ne peut pas faire plus accueillant pour un officier consulaire, qui doit, par ailleurs, traiter une quinzaine de demandes par heure.
Pour l'anecdote, j'ai attendu près de 2h45 dans la salle d'attente. Au bout de 1h30, une religieuse en habit est venue s'asseoir à côté de moi espérant, mais je ne l'ai compris que plus tard, une petite aide de la part de ce type qu'elle a dû prendre pour un prêtre (j'était en tenu de combat). Une aide ? Il faut bien dire qu'entre les différents contrôles, la multitude de papier à ne pas oublier et les tickets d'attente à double numérotation parfois décroissante, il y a de quoi se perdre. Eh bien je suis désolé de dire que n'ayant pas compris le sens de ses regards insistants sur le livre que je tenait en main, j'ai dû, je crois, lui lancer un regard du genre : "c'est quoi ton problème ?!" ou encore "you're talking to me ?!" ; ce qui a eu pour effet de la faire changer soudainement de place. Ce n'est qu'en l'écoutant parler à la personne auprès de laquelle elle s'était brusquement réfugiée que j'ai compris son désarroi face à la complexité du système ! Je ne l'ai donc pas aidée. (Tout ceci doit être dû à mon style "Ours des Rocheuses".)


Pour finir cette brève de la semaine, j'attire à nouveau votre attention sur le site de The Catholic University of America, pour sa rubrique Photo et Video. En particulier, vous trouverez une vidéo appelée "The World is waiting" qui doit bien rendre compte du dynamisme ainsi que de l'esprit de l'université. Vous verrez aussi la vidéo et les photos de la visite du Pape Benoît, venu à Washington en 2008, et qui ne pouvait pas manquer de visiter à cette occasion l'université pontificale du coin.

mardi 14 juillet 2009
Nous sommes à moins d'un mois du grand départ et je dois bien dire que je ne me rends pas encore vraiment totalement compte que le 24 août 2009 à 22h00 (heure de Paris), je serai enfin arrivé sur le sol américain pour une années complète d'étude et de découverte. Je suis impressionné en fait et le titre de ce blog dit toute la joie que j'ai à partir (Berakhâ, la bénédiction en hébreu).

Je ne saurais dire encore pourquoi ce pays m'attire tant ; un attrait que je trouve chez d'autres français qui affirment leur émerveillement pour cette culture de la spontanéité et de l'enthousiasme. Une situation paradoxale puisque d'aucun dira que le Français est plutôt bougon et râleur ; je prends une année pour mesurer outre atlantique cet antagonisme de clichés ! A coup sûr, il doit y avoir des râleurs de part et d'autre de l'Atlantique mais il dois y avoir aussi une manière toute spontanée de râler ainsi qu'une manière moins révoltée de dire ce que l'on pense. Tout ce que je souhaite apprendre !
Ma présence là-bas n'est pas celle du touriste mais celle d'un étudiant d'un genre spécial, qui se prépare à devenir prêtre de l'Eglise du Christ. La place n'est donc pas faite tellement à l'anthropologie de bas étage mais au discernement, à la conversion. Cette Eglise que je trouve décidément si multiple, je voudrais continuer à mieux l'aimer mais je veux croire que pour aimer l'Eglise, il faut encore la connaître. Ainsi, en changeant de culture, je la connaîtrai davantage pour l'aimer davantage mais toujours en continuant à affûter ma réponse pour m'engager à la suite du Christ.
Au passage, j'informe mes chers lecteurs que Mgr Daucourt, évêque de Nanterre a récemment donné son accord pour que je sois institué lecteur et acolyte. Un ministère qui me donnera sans doute de pouvoir mieux collaborer avec celui des prêtres. Je prendrai le temps de dire comment ces deux instituions viendront donner plus de sens à la vie du jeune Chrétien se préparant au sacerdoce que je suis. (tout un programme)

Un mot sur mes lieux d'accueil :

Une photo du séminaire, prise en hivers

Pour l'heure, je ne sais que peu de choses sur la vie au Theological College, le séminaire de Washington DC, pour ceux qui souhaiteraient voir sa vitrine sur internet :
Il s'agit d'un séminaire universitaire, ce qui signifie que le cours sont pris en faculté. Le séminaire se situe en effet sur le campus de The Catholic University of America (CUA) qui compte environ 6000 étudiants provenant de tous les Etats d'Amérique, et de plus de 90 pays.
Pour une petite présentation :

Qui suis-je ?

Ma photo
Issy-les-Moulineaux, Ile-de-France, France
Séminariste en 5ème année de formation pour le diocèse de Nanterre (Hauts-de-Seine, France), en insertion paroissiale à Châtillon.

Mes photos

Loading...

La Parole de Dieu

De la lettre de Saint Paul Apôtre
aux Romains - 8, 28-30 -

Frères, nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. Ceux qu'il connaissait par avance, il les a aussi destinés à être l'image de son Fils, pour faire de ce Fils l'aîné d'une multitude de frères. Ceux qu'il destinait à cette ressemblance, il les a aussi appelés ; ceux qu'il a appelés, il en a fait des justes ; et ceux qu'il a justifiés, il leur a donné sa gloire.

Articles récents

Le Blogger

Dieu t'appelle !

"Lève-toi !" Lc 7,14

"Lève-toi !" Lc 7,14
Le site des Jeunes adultes de l’Eglise catholique des Hauts-de-Seine

Me contacter

Recevoir mes articles

Entrez votre adresse mail :

Delivered by FeedBurner

Provenance des visiteurs

Translate this page

inXL6

inXL6
Le portail jeune de l'Eglise en France